Blog
12
07
2018

Pratiquer du sport l’été, quelques conseils pour pratiquer sans danger !

En été, on profite du beau temps pour faire du sport en extérieur.
Mais pratiquer une activité physique en pleine chaleur, sans avoir pris quelques précautions de base, peut vite s’avérer dangereux.
Alors pour éviter les coups de chaleurs, les blessures et les accidents, découvrez 10 commandements pour s’entraîner en toute sécurité.

     Choisie la bonne heure pour ta séance,

Si pratiquer une activité sportive en pleine chaleur nous fait transpirer plus qu’à l’ordinaire, cela ne favorise pas pour autant la perte de poids. Quand il fait chaud, le corps cherche à maintenir sa température interne à 37.2°C. Pour cela, il évacue de l’eau et non de la graisse : c’est le processus de transpiration.
Faire du sport en plein soleil ne contribue donc pas à nous faire mincir, mais plutôt à nous déshydrater.
Pour cette raison, et pour se préserver des maladies liées à la chaleur, il est préférable de s’entraîner à l’ombre, le matin ou le soir, quand les températures sont encore douces. A éviter absolument : le sport en début d’après-midi, quand le soleil tape très fort.

     N’oublie pas de d’hydrater,

Par forte chaleur, le corps au repos transpire et élimine beaucoup plus d’eau que d’habitude. Il est donc essentiel de s’hydrater et de boire régulièrement, 1,5 à 2 litres d’eau par jour.
Lors d’une activité sportive intense, les dépenses hydriques du corps augmentent d’autant plus. Dès lors, pour aider son corps à transpirer et à se refroidir, il est nécessaire de boire tout au long de l’exercice, par petites gorgées, même sans sensation de soif (1,5L d’eau par heure en moyenne).
A ne pas oublier : le corps perd de  l’eau mais aussi des sels minéraux, du calcium, du magnésium… Après un effort important, on alterne eau minérale et boissons riches en sels minéraux (jus de raisin, eau pétillante…) ou boissons énergétiques.

     Asperge-toi régulièrement d’eau,

S’il est essentiel de boire pendant l’effort, il ne faut pas non plus hésiter à s’asperger d’eau fraîche régulièrement. Cela permet de faire redescendre la température du corps, de retirer la sueur du visage et de créer une sensation de fraicheur.
A noter : on arrose son visage mais aussi sa nuque, une zone à ne surtout pas oublier.

     Portes Des vêtements légers,

De la même manière (et pour les mêmes raisons) qu’il est risqué de faire du sport en pleine chaleur, il est dangereux de multiplier les couches de vêtements lors d’une activité physique intense.

Pour favoriser l’évaporation de la sueur, il faut porter des vêtements légers qui permettront à l’organisme de réguler sa température. L’idéal est de miser sur des textiles et des tissus techniques, des vêtements de sport dits “intelligents”, qui offrent une grande liberté de mouvement et aident le corps à mieux évacuer la transpiration.

A éviter tant que possible: les couleurs sombres qui absorbent la chaleur.

     Portes des chaussures adaptées,

L’été, hors de question de troquer ses chaussures de running contre des tennis mal adaptés qui augmenteraient les risques de blessures.
En vacances à la plage et sans baskets, on court pieds nus sur le sable mouillé et par petites foulées, sans dépasser les 20 minutes d’activité (afin d’éviter les douleurs aux chevilles et aux mollets).
La bonne astuce : on retourne ses chaussettes pour limiter les irritations liées à la chaleur et aux frottements des coutures.

Adapte ton activité,

L’été est la saison idéale pour bouger et s’aérer. Mais quand les températures augmentent, faire du sport devient plus difficile.
Pour ne pas mettre son organisme à rude épreuve, il est donc conseillé de ralentir le rythme et d’adapter son programme en réduisant l’intensité des exercices.

 

     Protège-toi du soleil,

Parce que les coups de soleil diminuent la capacité du corps à se refroidir et augmentent les risques d’insolations, il est indispensable de se protéger des méfaits du soleil. Pour ce faire, on porte une casquette, des lunettes de soleil et on applique de la crème solaire sur son corps et son visage (une crème solaire waterproof de préférence, plus résistante à la sueur).
Attention : on se protège aussi lors d’une randonnée en montagne, là où la réverbération augmente la puissance des rayons du soleil.

 

     Ne pratique pas le ventre vide,

Pour éviter les évanouissements (entre autres), mieux vaut avoir mangé avant de pratiquer une activité physique, surtout lors de fortes chaleurs. Pour une question de confort, il est néanmoins préférable d’attendre que la digestion se fasse, et donc de manger trois à quatre heures avant l’effort.
Pendant l’exercice, les muscles ont principalement besoin de glucides (pâtes, riz, semoule, pain…) et de lipides, qui fournissent de l’énergie.
A noter : lorsque la séance d’entraînement s’étend sur plus d’une heure et demie, on compense les dépenses du corps et on se ravitaille avec des aliments riches en minéraux comme les fruits ou les biscuits salés, rapidement assimilables par l’organisme.

author: BC ALAMELE

Commentaires
0

Leave a reply